• Diane de Basly

Le MOI qui sème n'est pas forcément celui qui récolte


La vie est impermanente.

Nous pensons, et mentalisons avec qui nous sommes aujourd'hui. Nous projetons sur un moi que nous n'habiterons peut-être pas demain.

Retour à soi, retour au corps, aux sensations, aux émotions. Là se trouve le discernement et l'éclaircissement de la vie.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La nuit, on glisse si vite d un état à un autre La nuit, dans nos corps, des rivières vives. Elles relient nos passés au présent, parfois sautent par-dessus nos vies comme l'eau fraîche cascade sur le

Que sommes nous devenus pour que d autres humains aient le pouvoir de nous ouvrir un pays où de nous renvoyer la ou il n y a plus de "chez nous" ? C est quoi une frontière ? La seule frontière, fragil