• Diane de Basly

TISTOU ET LES POUCES VERTES - MAURICE DRUON



Tistou a tout pour être heureux, une maman et un papa très beaux et très riches qui l'aiment beaucoup, une très belle "maison-qui-brille" et des domestiques qui l'adorent. Tout est pour le mieux jusqu'au jour où il entre à l'école, pour apprendre à devenir marchand de canons, comme son papa. Catastrophe ! Il est renvoyé de l'école où il ne fait que dormir ! On décide alors "qu'il apprendra les choses qu'il doit savoir en les regardant directement". Et là se produit le miracle: Moustache, le jardinier qui lui donne sa première leçon, découvre qu'il a un don unique. Tistou a "les pouces verts" ! D'une simple pression de ses pouces, il fait pousser instantanément et à grande vitesse toutes sortes de plantes! À partir de ce moment, Tistou va mettre son don au service de son coeur immense et va totalement révolutionner la petite ville de Mirepoil qui ne va pas en croire ses yeux! On découvrira même avec étonnement que les plantes et les fleurs ont des pouvoirs bien plus puissants que les armes les plus perfectionnées! Ce très beau conte pour enfants s'adresse aussi aux grandes personnes, pour leur rappeler leur part d'enfance et d'innocence. Le don qu'a reçu Tistou, sa jeunesse, lui permettent de refuser les idées toutes faites et d'agir dans le sens du bien commun. Les fleurs qui lui obéissent sont comme l'enfance, "promesse et espérance". Voilà donc une oeuvre qu'on aura plaisir à faire lire à son enfant, tout en l'accompagnant dans sa lecture jusqu'au dénouement de l'histoire, très surprenant et à la fois tellement émouvant. --Xavier Marciniak

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Découvrir Jung... à travers l'écriture de Frédéric Lenoir, c'est un peu plus facile, que de le lire lui-même. C'est une voie de réflexion, qui se vit également, et nous propose une orientation pour so

Le livre du nouveau film de Cyril Dion. Le réalisateur a emmené deux adolescents, l'une anglaise, Bella, l'autre français, Vipulan, à la rencontre de ceux qui pensent le vivant, cherchent des solution

Il y a des livres qui font grandir. En les refermant, nous savons que nous en ressortons avec quelque chose en plus, ou en moins, plus léger. "J'ai pas fini mon rêve en fait partie", pour moi. Je rajo