• Diane de Basly

SAPIENS - YUVAL NOAH HARARI

J

e suis allée acheter SAPIENS la veille de mon départ, en me disant que ce serait l'ouvrage des vacances. Je l'ai terminé hier soir. Il m'a donc suivi tout le long des vacances et a nourri mes réflexions et discussions. Les différentes personnes que j'ai pu croisées ont eu le droit à des "Saviez-vous ?" ou "des lectures d'extrait". Elles ont pu en profiter également. J'ai aussi suggéré à mes enfants de le lire.

Cet ouvrage nous permet d'apporter un liant à la compréhension du développement de l'humanité. J'ai beaucoup appris : de nouvelles informations qui sont entrées dans mon champ cognitif. J'ai compris également : nombreuses questions qui m'ont traversées sur le pourquoi, ou comment nous en sommes là ? J'ai pu recevoir des propositions de réponses. Il me permet de bien nous situer dans notre humanité : comme des pièces de puzzle qu'on assemble pour former un tout.

J'ai trouvé qu'il pourrait être support d'information à l'école et me demande dans quelle mesure en extraire une représentation cinématographique, ou BD ne serait pas très intéressante.

Il est accessible : Une écriture fluide, facile, avec des liens réguliers avec notre vie de tous les jours qui nous permettent de bien appréhender les sujets.

Et pour terminer, il apporte une ouverture sur les sujets avec plusieurs hypothèses pour apprécier, différents regards qui nous permettent de faire notre propre opinion sans qu'aucune soit imposée.

Merci

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Découvrir Jung... à travers l'écriture de Frédéric Lenoir, c'est un peu plus facile, que de le lire lui-même. C'est une voie de réflexion, qui se vit également, et nous propose une orientation pour so

Le livre du nouveau film de Cyril Dion. Le réalisateur a emmené deux adolescents, l'une anglaise, Bella, l'autre français, Vipulan, à la rencontre de ceux qui pensent le vivant, cherchent des solution

Il y a des livres qui font grandir. En les refermant, nous savons que nous en ressortons avec quelque chose en plus, ou en moins, plus léger. "J'ai pas fini mon rêve en fait partie", pour moi. Je rajo