• Diane de Basly

ET SI LA VIE VOULAIT LE MEILLEUR POUR NOUS - NICOLE AKNIN


Pleine d'imprévus, la vie semble s'amuser à nous jouer de mauvais tours, à parfois s'acharner dans une spirale de malheurs. Pourtant, il ne dépend que de nous de changer cela en potentiel positif et fécond.

" Si l'on m'avait dit, il y a quelque vingt cinq ans, que la vie voulait le meilleur pour moi, je ne l'aurais pas cru. Les épreuves ne m'avaient pas épargnée et mon passé était la preuve évidente du contraire. " Ainsi s'exprime l'auteur, Nicole Aknin. Chacun porte en lui la capacité de dépasser l'adversité en cessant de la subir comme une fatalité inéluctable. Il ne dépend que de soi d'exercer la liberté reçue à sa naissance, de reprendre le pouvoir sur son existence face aux événements de la vie, de rendre fécond ce qui semblait stérile.

Le risque de découvrir que nous avons une responsabilité dans ce qui nous arrive existe. Mais ce n'est rien devant la plénitude de se reconnaître auteur de sa propre vie. Il suffit de le vouloir et de maîtriser quelques outils bien plus faciles d'accès qu'il n'y paraît. S'appuyant sur l'enseignement de psychanalystes et philosophes fondateurs (Jung, Freud, Descartes...) et sur leur expérience, Nicole Aknin et Jacques Schecroun offrent de mettre la " bientraitance " au cœur de notre vie, concept de leur invention. Ils invitent le lecteur à la pratiquer au quotidien, envers soi comme à l'égard d'autrui. Ils balisent le chemin en proposant des pistes concrètes qui modifieront définitivement notre manière de vivre, sur un sentier dont Jung disait qu'il mène à la métamorphose et au renouveau.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Découvrir Jung... à travers l'écriture de Frédéric Lenoir, c'est un peu plus facile, que de le lire lui-même. C'est une voie de réflexion, qui se vit également, et nous propose une orientation pour so

Le livre du nouveau film de Cyril Dion. Le réalisateur a emmené deux adolescents, l'une anglaise, Bella, l'autre français, Vipulan, à la rencontre de ceux qui pensent le vivant, cherchent des solution

Il y a des livres qui font grandir. En les refermant, nous savons que nous en ressortons avec quelque chose en plus, ou en moins, plus léger. "J'ai pas fini mon rêve en fait partie", pour moi. Je rajo