• Diane de Basly

ABC DE LA PSYCHOLOGIE JUNGIENNE - CAROLE SEDILLOT


L'accès à la psychologie des profondeurs passe par la découverte d'un langage différent des discours psychologiques classiques et traditionnels. Cet ABC ouvre la voie qui mène à la connaissance et à l'approfondissement des oeuvres de Jung si complexes pour le néophyte. L'introduction à ce vocabulaire s'appuie sur de nombreux textes de Jung lui-même, permettant ainsi de se familiariser avec l'esprit de son auteur. Grâce à cette vue d'ensemble, le regard peut s'accrocher et s'approcher du fondement de cette oeuvre colossale pour lui donner un sens pratique. Méthodiquement et progressivement, cet ouvrage expose les terminologies spécifiques au créateur de cette " quête des sens " dont l'aboutissement est le Soi. L'aspect initiatique du processus d'individuation se révèle au fur et à mesure des rencontres avec la persona, l'ombre, l'anima et l'animus ainsi que la révélation des structures psychiques, collectives et individuelles. En élargissant le concept de l'inconscient, Jung élabore la notion des archétypes dont l'apport considérable ne cesse encore aujourd'hui d'enrichir la psychologie analytique. Ce livre s'adresse à celles et ceux qui désirent connaître les outils leur permettant de se confronter avec eux-mêmes grâce au passage enrichissant de l'expérience intérieure.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

J'AI PAS FINI MON REVE - HENRI GOUGAUD

Il y a des livres qui font grandir. En les refermant, nous savons que nous en ressortons avec quelque chose en plus, ou en moins, plus léger. "J'ai pas fini mon rêve en fait partie", pour moi. Je rajo

JUDOKA - THIERRY FREMAUX

Qu’est ce qui détermine un caractère, une inclination, un destin ? Peu et beaucoup de choses à la fois. Éventuellement, un lieu géographique ou un milieu social. Peut-être la fréquentation d’un mentor

CI-GÎT L'AMER, guérir du ressentiment - Cynthia Fleury

C’est un ouvrage qui ouvre des portes sur la sublimation du ressentiment, sur la décision incontournable du choix de la vie, dans l’acceptation totale et non aveugle de l’histoire, c’est-à-dire en rec