• Diane de Basly

CINQ MÉDITATIONS SUR LA MORT - FRANCOIS CHENG


Comme ses Cinq méditations sur la beauté, ce texte de François Cheng est né d’échanges, auxquels le lecteur est invité à devenir partie prenante. Il entendra ainsi le poète, au soir de sa vie, s’exprimer sur un sujet que beaucoup préfèrent éviter. Le voici se livrant comme il ne l’avait peut-être jamais fait, et transmettant une parole à la fois humble et hardie. François Cheng n’a pas la prétention de délivrer un « message » sur l’après-vie, ni d’élaborer un discours dogmatique, mais il témoigne d’une vision de la vie. Une vision en mouvement ascendant qui renverse notre perception de l’existence humaine, et nous appelle à envisager la vie à la lumière de notre propre mort. Celle-ci, transformant chaque vie en destin singulier, la fait participer à une grande aventure en devenir.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Découvrir Jung... à travers l'écriture de Frédéric Lenoir, c'est un peu plus facile, que de le lire lui-même. C'est une voie de réflexion, qui se vit également, et nous propose une orientation pour so

Le livre du nouveau film de Cyril Dion. Le réalisateur a emmené deux adolescents, l'une anglaise, Bella, l'autre français, Vipulan, à la rencontre de ceux qui pensent le vivant, cherchent des solution

Il y a des livres qui font grandir. En les refermant, nous savons que nous en ressortons avec quelque chose en plus, ou en moins, plus léger. "J'ai pas fini mon rêve en fait partie", pour moi. Je rajo