• Diane de Basly

A NOUS LA LIBERTÉ

Les transformations de l’esprit obéissent pour beaucoup aux mêmes règles de celles du corps.

On ne peut se réveiller un matin en décrétant « à partir de maintenant, je vais avoir plus de souffle, je suis plus souple et plus musclé ! »

Mais on peut se dire « A partir d’aujourd’hui, je vais courir régulièrement pour avoir plus de souffle, faire du yoga pour être plus souple, et un peu de gymnastique pour être plus musclé».

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

"JE NE SAIS PAS"

Dans ces mots "Je ne sais pas", je me plais à flairer l'immensité d'un univers indiciblement prodigieux. J'ai pas fini mon rêve - Henri Gougaud